Sri Lanka

Voyage 2018-1

Cliquer sur l'image pour visualiser le diaporama.

Etape 8 : Triangle culturel – Wasgamuwa • (130 km/3h30).

Visite du temple rupestre de Dambulla, orné de peintures murales bouddhistes classées au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Dans les grottes creusées dans le flanc de la colline, on peut admirer de remarquables sculptures et peintures rupestres multicolores du Bouddha.

Les cinq grottes renferment pas moins de 157 statues de positions et de tailles différentes. Dambulla est devenu un lieu de culte à partir du 1er siècle avant notre ère quand le roi Valagamba, chassé d’Anuradhapura par des hommes venus du sud de l’Inde, s’y est réfugié avec quelques moines bouddhistes.

Sur ce site touristique et de pèlerinage, il vaut mieux s’y rendre tôt le matin, ou en fin de journée pour profiter de l'atmosphère sereine qu'il dégage.

En redescendant on arrive au nouveau temple d'or à l'architecture des plus surprenante.

Dans l’après-midi, safari dans le Parc National de Wasgamuwa. Ce parc naturel est destiné à protéger les animaux sauvages déplacés au cours du projet de développement du Mahaweli en 1984. À l’origine, il a été désigné comme "réserve naturelle" en 1938, puis au début des années 1970 la zone a été reclassée en "réserve naturelle intégrale". Les plus chanceux auront le plaisir de découvrir de grands troupeaux d’éléphants ainsi que de nombreux oiseaux.

Etape 9 : Wasgamuwa – Kandy • (130 km/3h30).

Visite d'un jardin de plantes médicinales et d'épices. Cela permet d'apprendre un peu plus sur leur utilisation et sur leur aspect dans la nature.

Ce cours est suivi de la préparation d'un repas végétarien et sa dégustation.
Dans la soirée, nous assistons à un spectacle de danses kandyennes. Le clou du spectacle est une démonstration de la marche sur des braises incandescentes.
Ici on ne s'embarrasse pas trop de consignes de sécurité à l'intérieur d'un bâtiment. On traine un grillage rempli de braises que les assistants arrosent abondamment de pétrole et l'activent le feu à force coups d'éventail. Puis quelques uns traversent tranquillement les braises ardentes.

Le soir le repas est pris à l'hôtel qui, s'il n'est pas facile d'accès, offre une belle vue sur Kandy vu sa situation dominante. Le repas est fort bon et change un peu des repas végétariens.

Etape 10 : Kandy – Peradeniya

Visite de Kandy, de son musée, du palais Royal et du temple qui renferme la "dent de Bouddha".

Visite du Jardin botanique de Peradeniya, conçu en 1370, et ancien parc royal.

Visite d'une manufacture de taille de pierres précieuses, puis flanerie dans la ville qui ne présente pas un intéret supérieur.

Etape 11 : Kandy – Nuwara Eliya – Bandarawela.

Après le petit déjeuner, on part pour Bandarawela situé à 150 km. Sur le trajet, on peut observer l’activité agricole de la région qui se traduit par de nombreux vendeurs de légumes le long de la route.

Randonnée entre Pokuressa et la chute d’eau de Ramboda (2h30 de marche).

Visite d’une plantation et d’une fabrique de thé.

Nous poursuivons notre route par la visite de la ville de Nuwara Eliya, ancien lieu de villégiature privilégié des colons anglais, qui bénéficie d’un climat frais toute l’année du fait de son altitude (1868m). On y trouve des maisons à colombage et une poste qui ne dénoteraient au Royaume Uni.

Non loin de là, se situe le temple Seetha Amman, un sanctuaire hindou très coloré, et orné de figures religieuses en laiton doré.