Prix Rosny aîné.

Le prix Rosny aîné récompense des œuvres de science-fiction francophones classés en deux catégories « roman » et « nouvelle ».

Lauréats du prix Rosny Ainé dans la catégorie ROMAN

1990 : L'Hétéradelphe de Gane par Yves FRÉMION.
Lorsque les Mauvais du Modju ont envahi Gane, le pays tout entier s'est effondré. Pour Colloredo, l'ermite, le monstre hétéradelphe, c'est le sol qui se dérobe sous ses pieds. Dans le monde en folie, Colloredo court à la poursuite des siens, à la poursuite de l'Histoire, à la poursuite de sa propre personnalité. Mais tout se dérobe encore. Pourtant, Colloredo est la clef du monde, un monde dont la serrure est perdue. Dans ses aventures qui n'en sont pas, dans ses amours qui sont celles d'un monstre parmi les monstres, Colloredo nous entraîne dans l'univers du pays de Gane, mais aussi dans l'aventure la plus folle de toutes : celle du langage.
1991 : Cent mille images par Pierre STOLZE.
L'Enfant va bientôt naître... Les Reines Mages se sont mises en marche. Vishnou s'est à nouveau incarné. D'immenses armées enterrées depuis des millénaires sont sur le point de se réveiller. Toute l'Asie, et notamment la forteresse de Kum Bum, se prépare à de grands bouleversements, à cent mille images qui attendent, au-delà des étoiles. À l'instar de Roger Zelazny avec Seigneur de lumière, Pierre Stolze mélange ici le folklore, la magie de l'Extrême-Orient et la science-fiction pour livrer un récit étonnant, plein de truculence et de secrets.
1992 : Étoiles mortes par Jean-Claude DUNYACH.
Vingt-sept AnimauxVilles vivantes ont offert le voyage instantané à l'humanité, ou du moins à ceux capables de payer le tarif exorbitant exigé par le Cartel. Pour les autres, il ne reste qu'à devenir un Astral : un être désincarné qui attend que son corps le rejoigne à bord d'un vaisseau d'émigrants. Closter, artiste en mal de création, rencontre Marika, l'Astrale qui se sert du corps des autres pour voyager à travers les mondes. L'un court après sa mémoire, l'autre après sa chair. Ensemble, ils vont traverser le miroir des apparences... Sept cents ans avant Etoiles Mourantes (écrit en collaboration avec Ayerdhal et couronné du prix Tout Eiffel de science-fiction 1999), la première rencontre entre les AnimauxVilles et l'humanité se joue au rythme d'un piano dans le bar des Etoiles Mortes.
1993 : Deltas par Alain LE BUSSY.
On ne l'appelle pas La Dévoreuse pour rien : c'est une mer interdite, peuplée de créatures monstrueuses, sanguinaires. Elle est pourtant la seule richesse de la planète Aqualia. Pour survivre, la petite communauté humaine regroupée sur trois minuscules îles n'a pas le choix. Son sort dépend des immenses plates-formes volantes qui moissonnent les flots hostiles. Des deltas qui, chaque jour, prennent leur envol. Et qui, souvent, ne reviennent pas. Carvil le boiteux le sait bien, lui qui est entré dans la légende des Pilotes. La peur ne l'a jamais quitté. Mais il lui faudra la vaincre à tout prix s'il veut préserver les siens du double péril qui les menace.
1994 : Ombres blanches par Richard CANAL.
Embusqué, pareil à une pieuvre de paillettes rubis, Lewis balance une séquence d'ondes gamma. Le virus a des colères suicidaires. Mais Suarez, en pirate averti, a de l'intuition. Depuis qu'il s'est introduit dans le réseau, il s'est habitué à la ménagerie moléculaire. Reste pourtant une inconnue... Etoile ! L'intelligence artificielle. Et puis Esperanza, qui domine la plupart des bidouilleurs de la planète... Un combat nord-sud. Tel est le bras de fer qui s'engage entre le pays Bamiléké et le gouvernement de Yaoundé. D'un côté l'Afrique primitive, avec la voix des jungles, le ghetto de Djoungolo niché sur une montagne de détritus. De l'autre les riches, qui ont accaparé l'information, la détiennent dans des bastions interdits, ultra-protégés... Tam-tam contre Terminal. Un jeu où tout le monde est perdant. Blancs et Noirs...
1995 : Aube noire par Richard CANAL.
Noir, le ghetto d'Océan City, avec son peuple aux abois et son environnement de ferraille. Telle l'antique Babylone, la cité de l'or noir est à l'agonie. Désertée par les pétroliers, sinistrée comme les réservoirs de la Texaco ! La famine étrangle le continent Nord qui attend le blé des greniers d'Afrique. Mais les Noirs d'Amérique n'en verront pas la couleur et Slim a du désespoir plein la trompette. Blues au cœur, Slim Peabody se vide par mille plaies. Mais ses enfants sont le ver dans la pomme. Un seul combat pour sa fille Althea : le terrorisme informatique. Dynamiter les ponts invisibles qui soutiennent l'empire yankee. Un seul objectif pour son fils Sonny : buter cette fouine d'Anderson qui a juré de faire de l'Amérique un « no nigger's land ». L'oncle Tom contre l'oncle Sam ! Lutte ancestrale...
1996 : Les Racines du mal par Maurice G. DANTEC.
Andreas Schaltzmann s'est mis à tuer parce que son estomac pourrissait. Le phénomène n'était pas isolé, tant s'en faut. Cela faisait longtemps déjà que les ondes cosmiques émises par les Aliens faisaient changer ses organes de place, depuis que les nazis et les habitants de Vega s'étaient installés dans ses quartiers. Andreas est un tueur et il le sait, mais quand on cherche à lui coller sur le dos des crimes qu'il n'a pas commis, du fond de sa clinique, il hurle.
1997 : F.A.U.S.T. par Serge LEHMAN.
Premier janvier 2095. Les Puissances — ces grands empires industriels qui règnent sur l'économie mondiale — rassemblent leurs forces. Demain, à New York, le Sénat des Nations Unies ouvre ses portes... Une conspiration est en marche — si vaste qu'elle pourrait bien faire basculer le destin de l'humanité. De l'autre côté de l'Atlantique, un groupe de scientifiques, d'intellectuels, de diplomates et d'espions prépare la riposte. Ils n'ont pas de nom, pas d'argent, pas de statut... Mais leur détermination est digne des utopistes de la Renaissance. A quatre mille kilomètres de là, en plein coeur du Sahara, le jeune Chan Coray se penche sur son passé, et cherche à comprendre. Qui est-il réellement ? Pourquoi son père, qui fut un historien réputé, a-t-il été contraint de fuir l'Europe pour s'enfoncer dans le Veld — cette zone de non-droit qui s'étend peu à peu à la Terre entière ? La réponse à toutes ces questions se trouve au sommet d'Aéropolis, la ville-tour perdue dans les nuages. Mais pour l'atteindre, Chan devra échapper aux mystérieux B-men et — peut-être — vendre la seule chose qui lui reste : son âme. Voici le premier volume d'une immense saga, le premier acte d'une lutte épique pour le contrôle de l'Histoire. Retrouvant la verve des « savanturiers » de notre enfance — Jules Verne ou H. G. Wells — mais aussi la complexité des grands romans d'espionnage et la violence des cyberpunks, F.A.U.S.T ouvre pour nous la chronique vengeresse du XXIe siècle.
1998 : L'Odyssée de l'espèce par Roland C. WAGNER.
Son nom est « temple Sacré de l'Aube Radieuse », mais vous pouvez l'appeler Tem. détective privé atypique, doté du Talent de transparence, qui lui permet de passer inaperçu, il promène sa nonchalance et son borsalino vert fluo dans un monde futur d'où guerre et violence ont -presque — disparu. Injustement accusé d'un crime, il est contraint de mené l'enquête pour son propre compte afin de se disculper — une enquête qui ne tarde pas à prendre une dimension métaphysique.
1999 : Jihad par Jean-Marc LIGNY.
Kabylie, début du XXIe siècle. Alors que la guerre civile fait rage, un village est attaqué, ses habitants massacrés. L’unique survivant apprend à Djamal Saadi que sa sœur a été violée et tuée par un mercenaire français nommé Max Tannart. Infiltré dans une France déchirée entre les milices du Parti National au pouvoir et les ex-combattants de Daesh, Djamal connaîtra l’enfer, dans ce pays où la couleur de sa peau et son type ethnique suffisent à attiser la haine. Djamal n’est pas un immigré comme les autres. Il ne vient pas chercher du travail ni combattre aux côtés de la résistance. Guerrier solitaire, il se fraye un chemin sanglant afin d’accomplir son jihad personnel, qui porte un autre nom : vengeance. Intrigue foisonnante, personnages attachants, action menée à cent à l’heure... Un thriller de politique-fiction auquel les développements récents de l’actualité donnent un saisissant parfum d’authenticité.

Lauréats du prix Rosny Ainé

Bibliographie :

 

Copyright La taverne de faust [http://andani.fr]