Prix Locus 2000s.

 

Récompense les œuvres de science-fiction ou de fantasy les plus novatrices

2000 : Cryptonomicon (Cryptonomicon) par Neal Stephenson
Deux histoires principales sont contées en parallèle. L'une porte sur des cryptanalystes qui œuvrent durant la Seconde Guerre mondiale pour casser les codes secrets de l'Axe, la seconde se passe à une époque proche de la nôtre, un groupe d'informaticiens amateurs de cryptographie voulant mettre en place un paradis informatique virtuel. Ils veulent également utiliser la cryptographie afin de créer une monnaie virtuelle.
2001 : Le Dit d'Aka (The Telling) par Ursula K. Le Guin
Sutty, l'Indienne, est envoyée par la confédération galactique sur une planète récemment contactée, Aka. Aka connaît un équilibre fragile. La découverte de l'existence d'une civilisation galactique, l'Ekumen, a tiré Aka de sa culture demeurée statique depuis des millénaires. Une société furieusement scientiste a entrepris de rattraper ce qu'elle tient pour son retard, et est allée jusqu'à éradiquer les anciens contes et livres, vecteurs de superstition selon ses dirigeants. Sutty elle-même vient de la Terre, un monde qui a connu une violente réaction fondamentaliste et antiscientifique dont il s'extrait à peine. Peut-être, pour cette raison, est-elle la mieux placée pour retrouver et sauver ce qui peut l'être de la vieille culture contenue dans le Dit d'Aka. Et réconcilier le passé et l'avenir.
2002 : Passage (Passage) par Connie Willis
A l'hôpital Mercy General, la psychologue Joanna Lander s'est spécialisée dans les EMI, les expériences de mort imminente. Elle tente de rassembler les bribes d'éléments que ramènent ceux qui, pendant quelques minutes, sont passés de l'autre côté. Hélas, les sujets sont rarement assez lucides pour fournir des données fiables. Lorsqu'un brillant neurologue, le docteur Richard Wright, lui propose de travailler sur des EMI artificielles simulées par l'injection d'une drogue psychoactive, elle accepte sans hésiter. Elle ne se doute pas qu'elle vient de s'engager sur une voie qui pourrait bouleverser toutes les théories scientifiques sur les EMI, et sur la mort elle-même.
2003 : Chroniques des années noires (The Years of Rice and Salt) par Kim Stanley Robinson
Quelle aurait été l'histoire du monde si l'Europe chrétienne avait disparu au Moyen Âge, ravagée par la peste ? Le Moyen-Orient et la Chine seraient devenus les civilisations dominantes, découvrant l'Amérique, inventant le chemin de fer et l'atome, se faisant la guerre... À travers les destins de trois personnages – un sentimental, un révolté et un intellectuel –, Kim Stanley Robinson dépeint de façon étonnamment réaliste sept cents ans de l'histoire d'un univers foisonnant, où les aventures individuelles se mêlent à la trame historique et se répondent à travers les siècles et les continents.
2004 : Ilium (Ilium) par Dan Simmons
Imaginez que les dieux de l’Olympe vivent sur Mars. Ils se déplacent librement dans le temps et l’espace grâce à leurs pouvoirs quantiques. Leur plus grand plaisir, c’est la Guerre de Troie qui se joue sous leurs yeux. Pour y mettre un peu plus de piment, ils envoient des érudits terriens modifier les événements à leur gré, en gardant toutefois le récit d’Homère comme référence. Mais en orbite autour de Mars, de petits observateurs surveillent les jeux divins... Batailles grandioses, intrigues politiques et amoureuses, dialogues savoureux, une fresque passionnante qui mêle space opera et mythologie avec grand brio !
2005 : The Confusion; The System of the World par Neal STEPHENSON
The confusion : Nous sommes à la fin des années 1600, en haute mer. Un groupe d'esclaves galériens barbaresques complotent alors qu'ils manient les rames d'un bateau pirate, élaborant un plan audacieux pour trouver une énorme cache d'or espagnol. Étonnamment, ils réussissent - laissant derrière eux des hommes très malheureux qui jurent de traquer les vagabonds et de les traduire en justice, quel qu'en soit le prix. Pendant ce temps, de retour en France, la belle Eliza - coqueluche de Versailles et espionne extraordinaire - tente de retourner à Londres avec son bébé, un enfant dont la paternité est entourée de mystère. En rentrant chez elle son navire est arrêté par un corsaire français et elle est renvoyée à la cour du Roi-Soleil. Rejetée dans un réseau d'intrigues internationales, Eliza doit faire face à toutes sortes de personnages, y compris des boucaniers, des empoisonneurs, des jésuites, des manipulateurs financiers et même un ou deux cryptographes égarés...
The System of the World : Nous sommes en 1714. Daniel Waterhouse est de retour en Angleterre, où il s'associe à son ami Isaac Newton pour traquer un groupe obscur qui tente de faire exploser les philosophes naturels avec des « appareils infernaux » - des bombes à retardement. Alors que Daniel et Newton conspirent, une lutte de plus en plus vicieuse est menée pour la couronne d'Angleterre : qui prendra le contrôle lorsque la reine malade mourra ? Les conservateurs et les Whigs s'affrontent en tant que jockeys de faction pour remplacer la reine Anne par "The Pretender" James Stuart, et l'autre promeut la dynastie hanovrienne de la princesse Caroline. Pendant ce temps, un différend de longue date entre Newton et Gottfried Wilhelm Leibniz atteint son paroxysme, avec des conséquences potentiellement cataclysmiques.
Deux livres du cycle Baroque
2006 : Accelerando (Accelerando) par Charles Stross
Début du XXIe siècle. Manfred Macx, courtier en idées de technologies de pointe, milite pour l'open-source et les droits civiques de tout humain numérisé ou non-humain. Il est loin d’exercer en toute liberté... Des années plus tard, sa fille Amber et quelques amis font route, à bord d'un micro-vaisseau, vers le lieu d'un signal extraterrestre. Premier contact ou piège alien ? Dans un système solaire méconnaissable, Sirhan convoque le clan Macx sur Saturne alors que le débat politique entre humains et posthumains fait rage. L'humanité est-elle en danger ? Une troisième voie est-elle possible ? Entre ressentiments et non-dits, il est temps que chacun s'explique.
2007 : Rainbows End (Rainbows End) par Vernor Vinge
Au milieu du XXIe siècle, le virtuel a subverti le réel. La Singularité est proche, issue de la convergence entre informatique et nanotechnologie. Grâce à ses vêtinfs, ses lentilles de contact, chacun communique avec tous, peut se déplacer sous forme d'avatar à l'autre bout du monde ou en recevoir informations et images. Le meilleur des mondes, ou presque. Et un monde dangereux. Robert Gu, illustre poète américain, a sombré dans la nuit de l'esprit. Grâce à un traitement miraculeux, il émerge de son Alzheimer. Et peut quitter la maison de retraite de Rainbows End. Mais il va lui falloir se familiariser avec ces machines à distiller de l'information dont il s'est toujours méfié. Lui qui a toujours tant aimé les livres découvre un horrible projet, le Bibliotome : tout numériser au prix de la destruction physique de l'imprimé. Vernor Vinge, spécialiste de l'informatique, dépeint un monde de l'avenir crédible, effrayant et séduisant.
2008 : Le Club des policiers yiddish (The Yiddish Policemen's Union) par Michael Chabon
Drôle de temps pour être juif. Drôle de temps pour être flic.
Ça tombe mal pour Meyer Landsman ! À Sitka en Alaska, devenu la patrie glaciale et désolée des Juifs, il est l'inspecteur le plus décoré de la police yiddish. Chargé de faire régner la paix dans cette communauté encline aux mystères, l'homme a pourtant sombré dans l'alcool, ruinant son mariage au passage. Exilé à l'hôtel, il découvre un matin le corps d'un junkie assassiné dans le hall. Mais pourquoi ces pressions pour abandonner l'enquête ? Landsman s'obstine : ce mort lui plaît et il refuse de laisser son assassinat impuni... Dans ce monde où religieux et criminels ont échangé leurs compétences, jamais la Terre promise ne lui aura paru plus lointaine...
2009 : Anatèm (Anathem) par Neal Stephenson
Fraa Erasmas est un jeune chercheur vivant dans la congrégation de Saunt-Edhar, un sanctuaire pour les mathématiciens et les philosophes. Depuis des siècles, autour du Sanctuaire, les gouvernements et les cités n’ont eu de cesse de se développer et de s’effondrer. Par le passé, la congrégation a été ravagée trois fois par la violence de conflits armés. Méfiant vis à vis du monde extérieur, la communauté de Saunt-Edhar ne s’ouvre au monde qu’une fois tous les dix ans. C’est lors d’une de ces courtes périodes d’échanges avec l’extérieur qu’Erasmas se trouve confronté à une énigme astronomique qui n’engage rien moins que la survie de toutes les congrégations. Ce mystère va l’obliger à quitter le Sanctuaire pour vivre l’aventure de sa vie. Une quête qui lui permettra de découvrir Arbre, la planète sur laquelle il vit depuis toujours et dont il ignore quasiment tout.
Copyright La taverne de faust [http://andani.fr]