Prix Imaginaire 70s.

Panorama des livres de science-fiction et de fantastique avec le texte de la quatrième de couverture.

Récompense les œuvres de science-fiction ou de fantasy les plus novatrices

1974 : Le Temps incertain par Michel JEURY
La chronolyse, c'est inquiétant. C'est même dangereux. Surtout pour un homme de 1966 qui plonge, sans l'avoir voulu, dans le Temps incertain, alors même que l'exploration chronolytique n'est pas inventée. Et quand commencent à surgir des fissures-de l'avenir ou des possibles, les séides inquiétants de Harry Krupp Hitler 1er, empereur de l'Indéterminé, quand on ne peut plus attendre d'aide que d'un avenir menacé et d'indications que des phords de Garichankar, quand la réalité quotidienne se dédouble et se contredit, on en vient vite à douter de sa raison. La raison de qui ? La vôtre, ou celle de Daniel Diersant écartelé entre les injonctions contradictoires du Docteur Hol-zach, psychronaute, et des Pêcheurs de la Perle en Ruaba ?
1975 : L'Homme à rebours par Philippe Curval
Comment, pourquoi, par qui a-t-il été déposé sur la grève, cet homme nu, sans identité ni passé ? Derrière lui, à l'infini, un désert de sable ponctué par quelques collines. D'où parfois surgissent, un instant, des hordes primitives, sauvages mais inoffensives, car l'homme — qui ne plus sait qu'il s'appelle Felice Giarre — est invulnérable. Seul recours dans le vide de cette solitude des « images bulles » qui lui révèlent... une femme, un vaisseau, les tours d'une ville. Visions oniriques ou fragments d'une réalité autre — celle d'un monde parallèle ?
Et puis soudain, Giarre retrouve la planète Terre où les artifices de la technologie semblent rejoindre l'irréel... Son voyage analogique a-t-il pris fin ou bien cette Terre n'est-elle qu'une nouvelle « image bulle » ?
1976 : Le Livre machine par Philip Goy
Dans Bloc-Rome fleurit une civilisation ludique qui a su éliminer les inhibitions, les ambitions et même le travail. Le jeune Matteo retrouvera-t-il son optimisation après sa rencontre avec le pape Pix XIV et la belle Magdalena ? Le président Schreber saurat-t-il réagir devant le froid envahissant ? Et, finalement, qu'est-ce qu'un MONSIEUR ? Cette utopie provocante entretient des rapports singuliers avec l'audio-visuel et caricature notre époque de dérive monétaire, d'électoralisme, de consommation.... et de crise de l'énergie. Mais quel est donc ce livre qui a machiné cette civilisation ?
1977 : Les Galaxiales par Michel Demuth
2020 : Le « chaos américain ». Au sortir des deux guerres, l'Europe est néo-socialiste. Des vaisseaux mus par la lumière partent pour les étoiles.
2060 : Les royalistes prennent le pouvoir en France.
2075 : La Sainte Église de l'Expansion supplante le Vatican et prêche le triomphe de l'homme sur le Temps et l'Espace par la grâce de la Transmission instantanée.
2080 : Vénus devient une planète indépendante après la bataille de la Grande-Neige... Des hommes connaissent des symbioses bizarres, sur un monde appelé Aphrodite sous les rayons de Sirius.
2095 : L'Europe entre en guerre avec l'Empire du Pacifique. Telle est l'histoire de ce futur dans lequel nous venons d'entrer et qui conduira l'homme à la transfiguration et à l'oubli.
1978 : Delirium Circus par Pierre Pelot
Citizen est l'acteur le plus célèbre du moment. Il incarne les héros, les libérateurs, les Zorro. Il possède une merveilleuse maison, un jardin immense, une plage privée et une mer pour lui tout seul. Là, une femme ravissante l'attend, aimante. La réalité est malheureusement un peu différente. La mer est factice, le ciel est constitué par la paroi d'une bulle, la femme n'est qu'une poupée électronique. Tout est faux dans l'univers de Citizen, tout est truqué. Son art même est une tromperie, car il interprète ses rôles drogué et en état d'hypnose. Un jour Citizen, ne peut plus supporter cette vie dorée faite de faux-semblants. Il quitte tout, au risque de se mettre au banc de la société, et tente de découvrir la vérité sur ce monde artificiel. Une vérité qui sera aussi la sienne.
1979 : La Maison du cygne par Yves et Ada Rémy
Le Castel d'EI Golem, aux confins des sables mauritaniens, abrite secrètement vingt-cinq enfants de toutes races. Ils ont des jeux bizarres qui tendent à développer leurs facultés paranormales, des rêves insufflés qui leur font connaître le monde et suivent un curieux enseignement initiatique. Ils sont la carte maîtresse de la Maison du Cygne dans le combat inexorable qu'elle livre à la Constellation de l'Aigle pour la conquête de la Terre. Mais l'Aigle est cruel et le malheur s'abat régulièrement sur le Castel : Kino disparaît dans un mirage, Saoud se pétrifie, trois Hindous en prière prennent la place de Mudjib... Le plan du Cygne tiendra-t-il jusqu'à ce que les enfants soient en âge d'accomplir leur mission ? Cependant l'un d'eux va découvrir que rêve et réalité dérapent et que la vérité est ailleurs...
Copyright La taverne de faust [http://andani.fr]