IRAN
IRAN



Capitale: Téhéran
Superficie: 1 636 000km²
Population: # 70 millions
Devise: l € # 13 rial
PIB par hab. 8700$ (2007)
Fuseau horaire: UTC+4h30
Langues: persan et arabe ...
Religions: islam
Porte de Nations
Porte des Nations à Persépolis

L'empire achéménide atteint son apogée sous Cyrus à partir de 539 av. notre ère Sous Darius Ier et Xerxès, les Perses règnent en maîtres de la mer Noire à l'Indus, mais leur tentative de conquérir la Grèce échoue. La chute de la capitale Persépolis aux mains d'Alexandre le Grand en 330 av. notre ère marque la défaite de l'empire. Partie de l'empire hellénique des Séleucides jusqu'en 247, puis sous domination parthe jusqu'en 226 av. notre ère, la Perse est ensuite sous la domination des Sassanides — un peuple iranien — jusqu'à l'invasion arabe au VIIe siècle. Le califat abbasside de Bagdad sera fortement influencé par les traditions persanes.

Après s'être relevée de l'invasion mongole, la Perse connaît un âge d'or sous la dynastie safavide. Les Safavides, grands protecteurs des arts et des lettres, établissent le chiisme comme religion d'État. Le XVIIIe siècle voit l'avènement de la dynastie qadjar, qui déplace la dynastie d'Ispahan vers Téhéran. Au XIXe siècle, la Russie et l'Angleterre entrent en lutte pour le contrôle du pays. En 1921, un officier cosaque iranien, Reza Khan Pahlavi (1877-1944), prend le pouvoir. II dépose les Qadjars en 1925, se proclame Shah (empereur) sous le nom de Reza Ier et entreprend de moderniser et de séculariser l'Iran. Son attitude pro-allemande pousse l'URSS et la Grande-Bretagne à le contraindre à abdiquer en 1941, au profit de son fils, Mohammed Reza (1918-1980).
En 1953, le Premier ministre radical et nationaliste Muhammad Mossadegh renverse la monarchie et nationalise les ressources pétrolières. Il est arrêté. Soutenu par les Etats-Unis, le Shah établit un régime dictatorial, tout en engageant une «révolution blanche», visant à moderniser le pays à marche forcée. Il entreprend ensuite une réforme agraire et dépossède le clergé de ses terres, réprimant toute opposition.

Une alliance hétérogène de commerçants, de communistes et d'ayatollahs renverse la monarchie en 1979. Le chef de la nouvelle République islamique est l'ayatollah Ruhollah Khomeyni (1900-1989), originaire de Qom, longtemps exilé en Iraq, puis en France. Les Iraniens laïques, les intellectuels et les partisans de l'ancien régime fuient le pays, lorsque le clergé, après avoir écrasé l'aile révolutionnaire, instaure la terreur en s'aidant des pasdarans, la milice du parti religieux. De 1979 à 1981, des étudiants islamistes prennent en otage le personnel de l'ambassade des Etats-Unis.

En 1980, l'invasion irakienne déclenche une guerre terrible qui, en huit ans, fait plus d'un million de morts. Epuisé par le conflit, dont il est sorti sans avoir été battu par l'Iraq, le pouvoir islamique, à la mort de Khomeyni, choisit un modéré, Rafsandjani, qui entame une politique de réouverture vers les pays occidentaux. Pendant la guerre du Golfe, l'Iran proclame sa neutralité.


IRAN
IRAN
IRAN


Index du pays retour Forum © Rêv'Errances 2009 mél suite Accueil du site