Finlande

Histoire :

Commencée au XIIe siècle, la conquête suédoise s'achève en 1634. La majorité des Finnois adopte la Confession réformée d'Augsbourg. Commencée au début du XVIIIe siècle, la conquête russe s'achève en 1809. Le pays devient alors un grand-duché, vassal du tsar. La tension éclate lorsque la Russie tente de renforcer son emprise politique, administrative et linguistique. Une douma (assemblée) finnoise est convoquée en 1906, mais la répression tsariste s'abat en 1910. La révolution russe entraîne une guerre civile en Finlande. Les pro-soviétiques sont défaits et une république, puis une Constitution indépendante, toujours en vigueur, sont proclamées en 1917. Sacrifiée sur l'autel de l'accord germano-soviétique, la Finlande est occupée en 1939 et la Carélie devient soviétique. Une brève et vaine alliance avec l'Allemagne nazie, au côté de laquelle la Finlande est entrée en guerre en 1941, aboutit à une nouvelle cession territoriale à l'Union soviétique en 1944. Sa situation de neutralité et d'indépendance, mais aussi d'appartenance au glacis soviétique, est à l'origine de l'expression de «finlandisation». Le traité d'assistance mutuelle avec l'URSS est signé en 1948 et reconduit en 1970 et 1983. Helsinki est le siège des conférences sur la limitation des armements (SALT) et de la Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe (CSCE, 1973­1975). Au président Kekkonen, qui a dominé la politique de l'après-guerre, a succédé, en 1982, Mauno Koivisto, réélu en 1988.

Politique :

Le Parlement de 200 membres (Eduskunta) est élu pour quatre ans au suffrage universel proportionnel. Le pouvoir exécutif est détenu par le président, élu pour six ans au suffrage universel. Il nomme les ministres du Conseil d'État (gouvernement), dont le chef est responsable devant le Parlement.

Economie :

Les forêts occupent environ deux tiers de la superficie et le bois est à l'origine de plus d'un tiers des entrées en devises du pays. Parmi les industries les plus importantes figurent la sidérurgie et les constructions mécaniques, notamment navales. Le design finlandais s'est imposé à travers le monde entier. Malgré ses faibles ressources naturelles, excepté le bois, le cuivre et le potentiel hydroélectrique, le pays possède un niveau de vie élevé, auquel les travailleurs émigrés en Suède ont fortement contribué. L'industrie de la pêche est développée et la production céréalière et laitière permet des exportations.

Tourisme :