BOTSWANA

Histoire :

À partir de 1813, les missionnaires britanniques sont très actifs dans cette région, qui devient protectorat britannique sous le nom de Bechuanaland en 1885. Le développement est lent et beaucoup d'habitants émigrent en Afrique du Sud pour travailler. Le mouvement nationaliste est long à se développer et l'indépendance du pays (sous le nom de Botswana) est octroyée en 1966, sans lutte de libération nationale. Son premier président, Seretse Khama, mort en 1980, et son successeur, Quett Masire, maintiennent un régime démocratique dans une situation difficile d'enclavement en Afrique du Sud.

Politique :

Trente des membres de l'Assemblée nationale sont élus au suffrage universel pour cinq ans. Quatre d'entre eux sont nommés par le président, lui-même élu par l'Assemblée pour cinq ans. Le président des Communes et le ministre de la Justice sont membres de droit de l'Assemblée, sans droit de vote.

Economie :

Le sous-sol riche en diamants (3ième producteur mondial) et en minéraux (cuivre, nickel), mais aussi en charbon et pétrole. Ce pays, qui lors de son indépendance en 1966 était l'un des plus pauvres du monde, se classe désormais parmi les plus prospères du continent africain.La majorité de la population active pratique l'élevage ou l'agriculture vivrière. L'activité économique la plus lucrative est l'extraction de diamants, de cuivre, de nickel et de charbon.

Tourisme :

La nature est la principale richesse du Botswana, qui la préserve jalousement et en fait son principal atout touristique.